En Afrique la musique joue un rôle important dans le domaine culturel et social. Elle n’est pas qu’un simple art, elle apporte de la joie pendant les fêtes, elle provoque de l’émotion durant les cérémonies religieuses. La musique a une grande valeur aux yeux de la population africaine parce qu’elle célèbre les ancêtres. Elle est également accompagnée de plusieurs instruments typiques du pays.

Le balafon

Le balafon est un xylophone et il fait partie des instruments africains les plus connus dans le monde. Il est composé d’un support en bambou sur lequel se trouve une caisse de résonnance appelée aussi des calebasses. Des lames de tailles croissantes sont disposées sur ces dernières et la note doit être similaire à celles-ci pour une meilleure qualité de son. Le balafon se présente sous deux formes selon les convenances de chacun. Il existe le balafon diatonique qui est composé de 7 notes, d’une gamme majeure et dont les lames sont moins larges. Le balafon pentatonique, quant à lui, est constitué d’une gamme de 5 notes.

Le Djembé

Le Djembé est un instrument de musique de l’Afrique qui signifie Tambour. Il est constitué d’un fût en bois, monté sur une peau de chèvre qui est tendue par deux cercles de fer pour pouvoir l’ajuster. Quand elle est très tendue, le son sera haut. Aussi, plus la peau est fine et plus le son est harmonieux et vibrant. La note du Djembé peut être réglée en fonction des matières utilisées et de la manière de frapper le bord. Pour obtenir une note basse, il est conseillé de se focaliser sur le centre de la peau de chèvre. Pour le claqué et la tonique, il faut incliner la main et les doigts pour que la paume ne touche pas la peau utilisée.

Le dunun

Il s’agit d’un instrument à percussion fabriqué à partir d’un bois évidé sur lequel sont disposées deux peaux de vache. Il regroupe le kenkensereni qui est le plus petit et aigu, il donne le tempo de la polyrythmie. Le sangban, quant à lui, est un instrument de taille moyenne qui donne de la mélodie. Le plus gros tambour est nommé dununba et est souvent accompagné du djembé. Le dunun est joué avec une baguette droite ou courbée et ces tambours disposent chacun de cloches. Ces dernières sont jouées à l’aide d’une tige en fer, des écrous ou des boulons.

La kora

La kora est un instrument de musique de l’Afrique le plus répandu dans le monde et très prisé par les griots. Elle est composée d’une caisse de résonnance recouverte de peau de vache ou de veau et d’une manche avec 21 cordes au minimum. Elle a la capacité de produire un son allant du plus grave au plus aigu. Il suffit de maitriser le doigté, la dextérité ainsi que la rapidité pour jouer de cet instrument. Elle peut être jouée tout en restant assise ou debout selon les convenances de chacun. La kora est un instrument plutôt complexe, mais qui attire bon nombre de musiciens.